La ville de Chambly augmentera les taxes foncières au taux de l’Indice du prix à la consommation (IPC) pour l’année 2015. Puisque l’IPC se situe à 1,9 %, les Chamblyens paieront 1,9 %. L’an dernier, avec un IPC de 0,8 %, les Chamblyens avaient vu leur compte de taxes un peu moins augmenté. Toutefois, si on tient compte de la valeur des propriétés, le compte de taxes a diminué par rapport aux années précédentes. « Nous sommes très fiers de présenter ce nouveau budget qui nous a demandé de grands efforts compte tenu du pacte fiscal imposé aux municipalités. C’est notre bonne gestion des dernières années qui nous permet de compenser pour la gestion du gouvernement du Québec » a lancé Denis Lavoie en guise de flèche au ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire du Québec, Pierre Moreau.

Aucune décision hâtive ne sera prise concernant l’avenir du CLD de La Vallée-du-Richelieu, opinion partagée par les élus lors du dernier conseil des maires mercredi dernier. Selon le préfet de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu, Monsieur Gilles Plante, cette décision s’explique par l’intérêt de conserver l’expertise locale développée depuis les 15 dernières années sur le territoire. «Il est prématuré de mettre fin aux activités du CLD sans transition, mais il est évident qu’une réorganisation s’impose. Nous prendrons le temps d’évaluer l’impact réel des coupures annoncées le 5 novembre dernier dans le pacte fiscal transitoire et voir comment nous pourrons maintenir les services aux entreprises», précise-t-il. Ce CLD couvre le territoire de Chambly.

Le président du Centre local de développement Au cœur de la Montérégie, Jacques Ladouceur, a acheminé le 19 novembre une lettre au premier ministre du Québec Philippe Couillard visant à le mettre en garde contre les compressions du pacte fiscal Québec-Municipalité 2015.

À la suite de l’annonce par le gouvernement du Québec de la signature du pacte fiscal pour les municipalités, le CLD au Cœur de la Montérégie a annoncé, hier, la poursuite des activités de développement économique local.

La municipalité de Chambly, comme toutes les autres au Québec, devra revoir toutes ses prévisions budgétaires pour la prochaine année. Le nouveau pacte fiscal entre le gouvernement du Québec et les Villes prévoit des coupures de 300 millions de dollars.

Lancée il y a déjà 5 ans, la Bourse d’accompagnement à la relève agricole a permis jusqu’à maintenant à 4 jeunes entrepreneurs du territoire de la MRC de Rouville d’aller plus loin dans leur projet d’affaires. En effet, comme le CLD au Cœur de la Montérégie a pour mission de favoriser le développement économique et de soutenir l’entreprenariat sur le territoire rouvillois, il poursuit pour une 5e année consécutive, son objectif de favoriser l’établissement de la relève agricole en offrant une bourse de 10 000 $ à un jeune producteur de moins de 35 ans. Ce dernier, pour être admissible, doit être en voie de devenir propriétaire, en partie ou en totalité, d’une entreprise agricole.

Page 11 sur 35