Cannot get Chambly, Qc location id in module mod_sp_weather. Please also make sure that you have inserted city name.

jeudi, 10 janvier 2019 08:44

Christian Picard collecte 8000$ en dons

Christian Picard lors de la soirée bénéfice du 18 décembre dernier Christian Picard lors de la soirée bénéfice du 18 décembre dernier

 

Afin de se défendre face aux accusations de méfaits portés contre lui pour s’être interposé lors de la destruction de la maison Boileau, Christian Picard avait déjà amassé près de 2500 $ lors d’une soirée-bénéfice le 18 décembre dernier. Aujourd’hui, ce sont 8000 $ que l’ancien candidat du parti québécois au dernier scrutin provincial a réussi à obtenir, à l’aide de dons personnels de plusieurs citoyens.

 

L’appui massif à l’égard de Christian Picard, démontré par ces nombreux dons, était déjà perceptible lors de la précédente soirée de financement organisée à la microbrasserie La Croisée des chemins, avec une salle remplie à craquer et alors que les 120 billets disponibles s’étaient vendus très rapidement.

 

« Je n’ai pas une grande fortune personnelle vous savez, et de voir l’appui de tous ces citoyens qui veulent défendre notre patrimoine et qui sont dégoûtés par les agissements de notre administration municipale me fait chaud au coeur », avait-il confié au journal lors de cette soirée-bénéfice.

 

  1. Picard devra se présenter en Cour le 22 janvier prochain pour se défendre suite à son arrestation du 22 novembre dernier. Les faits qui lui sont reprochés sont qu’il s’était interposé devant la machinerie de démolition et qu’il refusait de quitter les lieux lors de la destruction surprise de la maison ancestrale de l’ancien député René Boileau, construite en 1820.

 

Christian Picard a promis que l’argent non utilisé pour sa défense irait en totalité au Mouvement citoyen de Chambly pour la continuation des leurs activités militantes. Ces derniers avaient dernièrement organisé la signature massive d’une pétition qui demandait au Ministère des Affaires municipales, une enquête élargie et la mise en tutelle de l’administration chamblyenne.