mercredi, 22 mai 2019 11:56

Démocratie Chambly veut revoir les stationnements payants

 

Le parti Démocratie Chambly (DC) veut entamer une consultation publique sur l’avenir des stationnements payants sur l’avenue Bourgogne, instaurés en 2017 par l’ancienne administration afin de financer notamment la restauration de la maison Boileau, maintenant détruite.

 

Plusieurs options de modification au système d’horodateur seront analysées telles que la modulation des tarifs ou le retrait de certaines zones de péage afin d’attirer le plus de gens possible vers l’avenue Bourgogne.

 

Même si la raison première de l’instauration des stationnements payants n’est plus, retirer complètement tout le réseau n’est pas quelque chose d’envisageable pour la candidate à la mairie et membre du parti DC, Alexandra Labbé.

 

« On a déjà dépensé de l’argent pour se payer ces infrastructures-là, on va être responsable dans nos décisions et on va produire un véritable rapport financier pour mieux comprendre les coûts et bénéfices du programme », a déclaré Mme Labbé en entrevue.

 

Une fois ce rapport fait, la candidate à la mairie souhaiterait donner la chance aux citoyens et aux commerçants de s’exprimer sur l’avenir des horodateurs dans le cadre d’une consultation publique.

 

Rediriger les fonds

 

Les profits récoltés à l’aide des stationnements payants, estimés à environ 250 000 $ par année, sont pour l’instant redirigés vers le fonds du Patrimoine, de l’histoire et des activités culturelles (PHAC).

 

Ce comité formé du maire, de trois élus, de trois membres issus du milieu commercial ou culturel ainsi que de trois fonctionnaires municipaux pourrait voir sa structure changer au terme de la consultation publique demandée par Démocratie Chambly.

 

« C'est intéressant l’idée d’avoir un fonds alloué à la culture et au patrimoine, mais quel est exactement ce fonds-là, quelle est exactement sa valeur? C’est un mystère depuis l’implantation des horodateurs. Ça va être quelque chose qui va faire partie de la réflexion. Est-ce qu’on le conserve ou on le modifie? Ce sont des questions auxquelles nous devrons répondre prochainement », a déclaré Mme Labbé.

 

Revitalisation de l’avenue bourgogne

 

En plus des horodateurs, Démocratie Chambly souhaite revaloriser l’avenue Bourgogne en optimisant le service de bus gratuit vers le centre-ville ainsi qu’en instaurant des mesures d’aide auprès des commerçants.

 

La forme de cette aide ne devrait pas être financière, mais bien logistique en souhaitant travailler avec les commerçants pour attirer plus de gens dans le coeur de Chambly.

 

« Des aides financières au municipal c’est beaucoup plus rare, on peut pas faire des subventions en tant que telles à des commerçants. On pourrait toutefois encourager les initiatives comme le festival multiculturel et d’autres évènements importants sur l’avenue Bourgogne. On peut même aller un peu plus loin pour en favoriser davantage », a ajouté la candidate à la mairie en vue des prochaines élections municipales partielles du 23 juin 2019.


Félix Lebel