vendredi, 31 mai 2019 15:44

Élections municipales: Fodé Kerfalla Yansané veut des référendums sur l’environnement

Le candidat à la mairie Fodé Kerfalla Yansané a exprimé ses différentes propositions en vue des élections partielles et souhaite notamment redonner le pouvoir aux citoyens sur les questions de patrimoine et d’environnement.

 

L’urbaniste de formation propose ainsi que les décisions du conseil municipal qui concernent l’environnement ou le patrimoine puissent être approuvées par voie de référendum populaire.

 

« Même si les citoyens ont donné leur confiance aux élus, je crois qu’il faut faire tourner l’aiguille dans l’autre sens pour que la démarche soit complète. Je veux augmenter la participation des citoyens aux questions environnementales et du patrimoine. Toutefois, la voie d’un référendum ne serait utilisée que lorsqu’il s’agit d’une question qui fait polémique. », a confié le candidat indépendant en entrevue au Chamblymatin.com

 

Cette proposition pourrait rappeler les dispositions, récemment retirées par l’administration chamblyenne, qui permettaient aux citoyens de s’opposer à des projets de modification en matière d’urbanisme par la collecte de signatures et ultimement, par voie de référendum.

 

Sur ce sujet, M. Yansané est clair et souhaite entamer le processus pour redonner ce droit aux citoyens. « Quand je serai élu, je vais réévaluer tous les documents et les dispositions pour éventuellement revenir là où on était. », a-t-il ajouté.

 

Les préoccupations environnementales de M. Yansané, qui lui avaient déjà valu d’être candidat pour le Parti vert au dernier scrutin fédéral, prennent une place importante dans son programme.

 

En plus de vouloir prioriser les projets de développements urbains qui sont respectueux de l’environnement, il voudrait y impliquer les jeunes.

 

« Mon souhait est de faire participer les jeunes à la préservation de leur environnement en leur donnant des responsabilités en la matière. L’environnement aujourd’hui, on ne peut pas fermer les yeux là-dessus et je veux faire ma part », a expliqué le candidat à la mairie.

 

Au niveau économique, ce dernier voudrait évaluer la possibilité de baisser la taxe foncière en 2020 sur l’ensemble de la municipalité.

 

Aussi, il voudrait s’assurer du gel des taxes municipales en plus d'offrir une saine gestion des fonds publics.