mercredi, 04 septembre 2019 07:42

Les comités consultatifs prennent le virage Démocratie Chambly

L’administration municipale d'Alexandra Labbé met en place de nouvelles commissions consultatives municipales dont les présidents seront seulement les élus de son parti Démocratie Chambly. 

C’était dans les priorités de la nouvelle administration que de nommer de nouveaux visages au sein des comités consultatifs de la Ville maintenant appelés « commissions consultatives municipales ».

Ces comités composés d’élus, de fonctionnaires municipaux et de citoyens sont chargés d’émettre des avis sur des thèmes précis qui seront ensuite analysés par le conseil municipal. 

Bien que la présidence de la dizaine de comités soit assurée par les conseillers de Démocratie Chambly, les autres élus indépendants siègent toutefois sur certains comités en tant que membre. 

Selon la mairesse Alexandra Labbé, c’est une situation normale et une main tendue vers l'opposition pour travailler en collégialité. « C’est sûr que nous sommes une nouvelle équipe et que tranquillement on s’installe. Je ne le cache pas. D’offrir des sièges sur les différents comités aux élus de l’opposition c’est quand même quelque chose de nouveau et je suis fier de le faire. Avant, alors qu’on faisait partie de l’opposition sous l’administration Lavoie, ils ne nous avaient même pas offert de siéger du tout. », expliquait Mme Labbé en marge du conseil municipal du 3 septembre dernier. 

Cette dernière tenait aussi à rappeler que malgré la présence des élus de DC à la tête des comités, tous les élus auront à disposition les décisions et avis pris par les comités. 

Comité du P.H.A.C

Mis en place à l’époque notamment pour sauver la maison Boileau avec les profits générés par les horodateurs, le comité du patrimoine de l’histoire et des activités culturelles change de nom. 

Il s’appellera dorénavant la commission consultative sur la culture, l’histoire, le patrimoine et la toponymie. 

Avec à sa tête la conseillère Julie Daigneault, le groupe sera composé du conseiller Luc Ricard, de trois citoyens, de deux fonctionnaires et d’un représentant de la Société d’histoire de la Seigneurie de Chambly (SHSC).

La SHSC avait été exclue de la précédente table de concertation du comité formé par Denis Lavoie.  

 

Félix Lebel