vendredi, 31 mai 2019 09:37

Une nouvelle fermette de brebis à Carignan

 La Ferme du mouton noir est une nouvelle entreprise à petite échelle qui verra le jour à Carignan et offrira un volet éducatif, des oeufs de poules en libertés ainsi que de la viande d’agneaux. 

 

C’est sur une ancienne terre abandonnée depuis près de 10 ans située sur le chemin Bellevue, près de la mairie de Carignan, que les deux instigateurs de la fermette ont décidé d’installer leur entreprise. 

 

La Ferme du mouton noir est le projet inusité d’Yvonne Sénéchal et Claude Carmel, qui ont tous deux opéré un changement de carrière radical vers un véritable retour à la terre. 

 

« Maintenant que j’arrivais à la moitié de ma carrière professionnelle, je me demandais si je voulais vraiment faire ça pour le reste de ma vie et j’ai alors décidé de changer. Je n’étais pas issu d’un milieu agricole et rien ne me prédisait à ça, mais j’ai eu la piqûre! », a expliqué M. Carmel, qui était ingénieur industriel avant de faire le saut vers l’agriculture. 

 

Même son de cloche du côté de la cofondatrice, Yvonne Sénéchal pour qui l’envie de se rapprocher de la terre la tracasse depuis toujours. 

 

Le bien-être animal 

 

De par la petite échelle de leur entreprise ainsi que le type de production agricole, la Ferme du mouton noir met une grande place au bien être animal dans leurs pratiques. 

 

Que ça soit par l’espace plus grand réservé à chaque brebis, l’attention particulière à les faire sortir souvent ainsi que le simple fait d’avoir le temps de s’en occuper à cause de la petite taille du troupeau, M. Carmel met tout en place pour s’assurer du bonheur de ses animaux. 

 

L’élevage d’une trentaine de brebis ne sera pas certifié biologique, bien que son propriétaire tende vers des pratiques plus responsables. 

 

« Le bien être animal c’est très important pour moi. Je veux m’approcher le plus possible de l’agriculture bio sans toutefois être certifié à cause de la lourdeur administrative, mais je vais tendre vers ça. C’est toutefois plus simple d’adopter de bonnes pratiques avec un petit troupeau comme le mien. », a ajouté M. Carmel. 

 

Un volet éducatif 

 

Plus qu’une simple production de viande et d’oeufs, l’entreprise comportera aussi un volet éducatif nommé: «Les amis du mouton noir». 

 

Il sera facile de venir pour les gens de la région de visiter la ferme, les poules, les cailles, les dindes, l’âne ainsi que les brebis. « C'est justement pour faire de l’éducation auprès des gens afin qu’ils puissent mieux connaître les animaux de la ferme et l’histoire agricole que je vais instaurer ce volet-là. Par exemple, la relation avec l’âne et les colons du Québec a toujours été très importante, car c’est avec ces animaux que les terres étaient cultivées à l’époque. », a expliqué Yvonne Sénéchal, copropriétaire de la Ferme du mouton noir. 

 

Une visite à la Ferme du mouton noir sera aussi un acte d’achat local puisque tous les produits seront vendus directement sur place. L’entreprise devrait ouvrir ses portes et accueillir le public graduellement à partir du 15 juin prochain.