SP_WEATHER_BREEZY

3°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 44%
Vent: NW à 40.23 km/h
lundi, 01 octobre 2018 23:09

Victoire de Jean-François Roberge : priorité au CLSC

Victoire de Jean-François Roberge : priorité au CLSC Mathieu Tye

Jean-François Roberge, député sortant et candidat pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Chambly a été élu ce soir pour un deuxième mandat aux élections provinciales. C’est avec une forte majorité de 50,2 % des suffrages qu’il a devancé ses adversaires.

Alors que le gouvernement de François Legault était déjà annoncé comme étant majoritaire, les électeurs de Chambly attendaient toujours les résultats dans leur circonscription. C’est à 21 h que le caquiste a été officiellement élu. M. Roberge, qui avait été invité par son chef, en tant que membre de sa garde rapprochée, s’est adressé à ses militants par Facebook en direct. Il a remercié son équipe ainsi que plusieurs bénévoles qui ont travaillé fort durant la campagne. Il a dédié sa campagne à son père, décédé l’été dernier. Rejoint plus tard par téléphone, Jean-François Roberge a tenu à remercier les électeurs pour leur fort vote de confiance. « Avec près de 50 %, ce résultats est un formidable vote de confiance » s’est-il réjoui.

Au moment de publier, Christian Picard, du Parti québécois (PQ) était deuxième alors que Francis Vigeant de Québec solidaire (QS) était en troisième position. François Villeneuve, du parti libéral du Québec, était en quatrième place. « Je tiens à souligner l’engagement des autres candidats. J’ai parlé à M. Picard et je veux le féliciter pour sa campagne et ses nombreuses heures de travail ».

Dès son retour au travail, M. Roberge compte s’attaquer en priorité au dossier du CLSC qui n’a plus de service de sans rendez-vous : « Les malades et les personnes âgées ne peuvent pas attendre».

Le député de Chambly fera désormais partie du gouvernement du Québec. Plusieurs lui prédisent le poste de ministre de l’Éducation. M. Roberge a été enseignant durant près de vingt ans et critique en matière d’Éducation pour sa formation politique durant les quatre dernières années. Durant la soirée, plusieurs militants lui ont posé la question : « Il n’y a qu’une seule personne qui peut prendre cette décision et c’est M. Legault. Il y a tellement de gens compétents avec nous, son choix sera difficile» a-t-il répondu.

Quant à la vague caquiste, M. Roberge a commenté : « Avec les résultats que nous voyons, il est clair que les électeurs ont rejeté, ce soir, les deux vieux partis. Je m’attendais à ce que notre parti forme un gouvernement majoritaire, mais je suis très heureux de voir ces résultats» a-t-il conclu avant d’aller rejoindre son chef pour son discours.