Élections provinciales 2014

À l’occasion des Journées de la persévérance scolaire 2019, qui se déroulent du 11 au 15 février, les 68 écoles et centres de formation de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) s’unissent pour encourager leurs 34 000 élèves à persévérer à l’école.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, hier lors de son discours d’ouverture de la session parlementaire, que l'éducation sera la première priorité de son gouvernement. Voilà une annonce qui risque de tenir occupé le député de Chambly et ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur Jean-François Roberge.

En raison d’un manque d’espace à l’école Madeleine-Brousseau, le Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes a décidé de modifier, à compter de la prochaine rentrée scolaire, les lieux de scolarisation des élèves du préscolaire qui habitent les secteurs des écoles De Bourgogne et Madeleine-Brousseau.

À l’occasion de sa séance régulière du 6 novembre dernier, le Conseil des commissaires a procédé à la nomination de M. Luc Lapointe au poste de directeur général de la Commission scolaire des Patriotes (CSP). Son entrée en fonction est prévue le 22 décembre 2018. Cette nomination fait suite à l’annonce du départ à la retraite de l’actuel directeur général, M. Joseph Atalla, qui quittera ses fonctions le 21 décembre prochain après 12 années de service à la CSP.

Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) a décidé d’adresser trois demandes d’allocation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) afin de construire et d’agrandir des écoles. Les dossiers qui seront déposés au MEES au cours des prochains jours concernent deux projets d’agrandissement, soit pour l’école secondaire de Chambly et pour l’école secondaire le Carrefour à Varennes ainsi qu’une demande pour construire une nouvelle école primaire à Carignan.

jeudi, 30 août 2018 07:52

Concentrés sur la rentrée !

C'est le retour en classe pour des milliers d'élèves de la région. La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent déploiera tous ses effectifs disponibles autour de la soixantaine d'écoles du territoire. Les policiers seront sur place afin de guider parents et enfants à adopter des comportements sécuritaires.

Page 1 sur 27