mercredi, 11 mars 2020 07:30

Le REM à Chambly dans les plans du gouvernement

Le Réseau express métropolitain (REM) sera à l’étude dans le Plan québécois des Infrastructures (PQI). C’est ce qui a été annoncé, mardi, lors du dévoilement du budget du gouvernement du Québec.

Le ministre de finances, Éric Girard, a annoncé des investissements majeurs pour le réseau de transport grâce à une bonification de 5,9 milliards de dollars pour le PQI.

Christian Dubé, président du conseil du trésor, n’a pas mentionné d’échéance précise sur la réalisation du projet du REM entre Chambly et Saint-Jean-sur-Richelieu, mais il espère que l’étude sera réalisée d’ici deux ans.

Les premiers départs du REM sont prévus pour 2021 de la Rive-Sud de Montréal. Cette bonification porte l’investissement à 15,8 milliards de dollars d’ici 2030 pour le plan québécois des infrastructures.

Étude préliminaire

En mai dernier, le gouvernement du Québec avait annoncé le lancement d’une étude préliminaire afin de déterminer les répercussions de l’arrivée du REM à Chambly.

C’est la filiale infrastructure de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ Infra) qui avait été mandatée pour évaluer les différentes variables d’un tel projet. Des résultats de cette étude devaient être connus en 2020.

Le prolongement du REM jusqu’à Chambly avait été une promesse phare du député et ministre de l’Éducation Jean-François Roberge lors du dernier scrutin provincial de l’automne 2018.  Sans commenté cette annonce, M. Roberge a parlé, sur sa page Facebook, «d’un excellent budget 2020-2021».