mercredi, 25 septembre 2019 07:56

Le Centre Sportif Robert-Lebel termine sa métamorphose

La mairesse de Chambly, Alexandra Labbé, entourée d'élus et d'employés de la Ville. La mairesse de Chambly, Alexandra Labbé, entourée d'élus et d'employés de la Ville.

La Ville de Chambly a officialisé mardi la fin de la deuxième phase des travaux au Centre Sportif Robert-Lebel. Ceux-ci, débutés en 2018, auront permis le changement de la dalle de béton, du système réfrigération et des bandes ainsi que du système d’alimentation d’air neuf.

Ces nombreuses modifications aux installations ont permis la mise aux normes du centre ainsi qu’une meilleure gestion de sa consommation d’énergie.  Bien que l’administration Labbé ne soit pas en mesure de chiffrer les économies qui seront réalisées. «Il nous faut attendre au moins une année avant de pouvoir affirmer combien nous allons vraiment économiser» affirme la conseillère municipale Julie Daigneault.

«Nous sommes très fiers de rouvrir un centre sportif aussi beau, aussi fonctionnel mais surtout, aussi économique en énergie» a déclaré Alexandra Labbé, Mairesse de Chambly.  

Un budget qui évolue dans le temps

Tout d’abord estimé à 2,1 M $ en mars 2017, le budget total pour la mise à niveau du centre, construit en 1972, comprenait aussi d’autres travaux tel que le changement de la toiture ainsi que le remplacement de l’éclairage incandescent par la technologie DEL.

L’administration Lavoie avait choisi d’annuler l’appel d’offre dès juillet de la même année faute de n’avoir pu trouver de soumissionnaire à ce prix.

En novembre 2018, la Ville de Chambly a donc ajusté à la hausse le montant prévu pour la restauration complète à 4,7 M $.


C’est au cours de l’été 2018 que la Municipalité a réalisé une première phase de travaux, au coût de 1,7 M $. Les travaux effectués aux cours des mois d’été 2019 auraient couté 4 M$, ce qui porterais le budget total à 5,7 M $, selon les chiffres fournis par la Ville.   Celle-ci n’est pas en mesure de confirmer le coût final à cette date, mais les responsables du projet n’anticipent pas de dépassement de budget de plus de 5% ce qui, selon eux, serait excellent pour cette catégorie.

La Ville de Chambly a bénéficié d’environ 2 Millions $ de subvention de la part du gouvernement du Québec pour réaliser les travaux.

Marie-Eve Ducharme