jeudi, 26 septembre 2019 08:08

La lumière au bout du tunnel pour le Pôle culturel de Chambly

Valérie Bergeron, directrice du Service bibliothèque, arts et culture, Alexandra Labbé, mairesse et Paméla Deslauriers, bibliothécaire Valérie Bergeron, directrice du Service bibliothèque, arts et culture, Alexandra Labbé, mairesse et Paméla Deslauriers, bibliothécaire Courtoisie Ville de Chambly

La mairesse Alexandra Labbé a convié les médias mardi pour une visite guidée du Pôle culturel, dont l’élégance saura peut-être estomper l’agacement de son échéance sans cesse repoussée.

Sur le site, la moitié des effectifs des travaux publics de la Ville s’affairent à terminer l’aménagement paysager pendant que des ouvriers font les dernières retouches de peinture.

Au rythme auquel les travaux avancent, les Chamblyens pourront profiter de la salle de spectacle à partir du 11 octobre prochain, alors que l'humoriste Martin Petit y présentera son nouveau spectacle Pyroman.

Quant à la bibliothèque, la Municipalité a prévu plusieurs activités portes ouvertes durant les deux fins de semaine du 12 et 13 octobre, puis du 19 et 20 octobre. Plusieurs prestations et conférences mettront notamment en vedette Philippe Laprise, Stéphane Fallu, Danielle Ouimet et Sylvain Massé.

Une bibliothèque agrandie

La nouvelle bibliothèque de Chambly verra sa superficie augmenter considérablement, passant de 7000 pieds carrés dans l’ancienne bâtisse, à près de 20 000 pieds carrés dans le Pôle culturel.

« Si vous aviez vu le rayonnage à l’ancienne bibliothèque, c’était tellement plein qu’à chaque fois qu’on ajoutait un nouveau livre, il fallait quasiment en enlever un. Ici, on a assez de place pour augmenter la collection progressivement au cours de prochaines années. », expliquait Paméla Deslauriers, bibliothécaire pour la Ville de Chambly.

La collection actuelle de la bibliothèque compte près de 65 000 documents, un chiffre qui pourrait augmenter à environ 80 000 avec tout cet espace supplémentaire selon les estimations de Mme Deslauriers.

« Nous allons acquérir une centaine de livres par semaines et nous allons pouvoir développer de nouvelles branches, comme la littérature anglophone. », a-t-elle ajouté. 

Une salle aux multiples fonctions

La grande salle de spectacle de 400 places est composée d’une estrade escamotable. Au besoin, elle peut se rétracter et former un plancher droit pour accueillir une formule cabaret avec des tables.

La formation d’une fosse est aussi possible pour accentuer l’effet de la scène. Des murs adaptés aux différents besoins acoustiques de la salle devraient mettre en valeur les nombreux spectacles déjà organisés par le réseau SPEC du Haut-Richelieu.

Une échéance sans cesse repoussée

En raison d’une mésentente entre deux ministères, la construction, qui aurait dû être démarrée à l’automne 2015 pour que le Pôle du savoir soit ouvert à l’automne 2016, a été retardée. La construction a débutée en octobre 2017.  Alors prévue pour décembre 2018, l’ouverture du Pôle a vu sa date d’ouverture réévaluée au mois de mars 2019, puis au début du mois de juin, avant de se fixer au 11 octobre prochain.

Les représentations de la pièce de théâtre La folle odyssée de Jacques Cartier avaient même dues être annulées à cause de ce retard. Le retour de cette pièce à succès dans la programmation du Pôle culturel n’a pas été confirmé.

En plus de l’échéance, le coût du Pôle a véritablement explosé en comparaison à son estimation initiale de 12 millions de dollars.

En juin dernier, le ChamblyMatin.com avait évalué son coût à près de 20 millions et demi de dollars. 

Depuis, la nouvelle administration chamblyenne a mandaté la firme experte Deloitte, afin qu’elle chiffre le prix final de cette infrastructure importante. Les résultats d’analyse devraient être publiés dans les prochaines semaines. 

Félix Lebel