mercredi, 11 septembre 2019 07:50

Coup d’envoi pour 41 jours de campagne électorale dans Beloeil-Chambly

Les élections fédérales déclenchées aujourd'hui par le premier ministre Justin Trudeau donnent le coup d’envoi à une lutte électorale féroce dans la circonscription Beloeil-Chambly, où jusqu'au scrutin du 21 octobre, tous les regards seront tournés vers le député néo-démocrate Matthew Dubé qui brigue un troisième mandat.

Le député Dubé qui occupe ce poste depuis 2011 est bien connu dans la circonscription et tentera de mettre de l’avant le bilan de son dernier mandat. La revitalisation du barrage Fryer, la juste valeur foncière du Fort Chambly et la protection de la rivière Richelieu sont quelques exemples de dossiers importants pour Matthew Dubé.

Le chef du Bloc Québécois 

Face à lui se tiendront cinq autres candidats dont le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet. Bien que M. Blanchet porte sur ses épaules la revitalisation de tout son parti, il n’a pas jusqu'à maintenant négligé sa présence sur le terrain, multipliant les sorties et rencontres sur le territoire de la circonscription.

Ce n’est pas par hasard que le chef du Bloc Québécois a choisi Beloeil-Chambly, le parti a détenu sans interruption ce fief souverainiste de 1993 jusqu’à la vague orange de 2011. Selon plusieurs analystes, les difficultés récentes du Nouveau Parti démocratique (NPD) pourraient être favorables à ce candidat vedette.

Une libérale active

Le Parti libéral du Canada présente quant à lui une nouvelle candidate dans la circonscription, Marie-Chantal Hamel. L’avocate de formation est peu connue pour le moment dans la sphère politique, mais est très active depuis son investiture en avril dernier.

Une conservatrice aux multiples expériences

Le Parti conservateur présente à son tour une nouvelle candidate aux multiples expériences, Véronique Laprise. Cette dernière est une jeune retraitée des Forces canadiennes et cumule plusieurs années d’expérience dans le domaine de la sécurité. Mme Laprise est aussi doctorante en étude du religieux contemporain de l’Université Sherbrooke.

Une candidate à connaître pour le Parti populaire

Sous la bannière du Parti populaire du Canada, Chloé Bernard fait le saut en politique au sein de cette nouvelle formation créée en 2018 par le député Maxime Bernier. Cette dernière, qui n’habite pas la circonscription, n’a que récemment commencé sa campagne et devra travailler sans attendre pour se faire connaître des électeurs de Beloeil-Chambly.

Un entrepreneur vert

Pour le Parti vert, qui vit une ascension importante dans les derniers sondages, le candidat Pierre Carrier tentera de se faire élire sous l’impulsion de l’urgence climatique. Pierre Carrier s’est fait connaître en fondant en 1986 l’importante compagnie de traiteur Agnus Dei. M. Carrier compte bien faire activement campagne dans la circonscription jusqu'au scrutin du 21 octobre prochain.

Félix Lebel