Le candidat du parti Québec solidaire (QS) dans le comté de Chambly, Francis Vigeant, espère remporter la victoire le 1er octobre prochain lors des élections provinciales. Celui qui en est à sa deuxième campagne électorale, alors qu'il avait représenté sa formation aux élections d'avril 2014, voit un net changement sur le terrain.

Le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et député sortant de la circonscription de Chambly, Jean-François Roberge, a réuni certains collègues candidats hier afin d’expliquer l’annonce que son chef, François Legault avait faite plus tôt dans la journée. Un gouvernement de la CAQ investira 800 millions $ sur quatre ans pour le maintien des aînés à domicile.

Le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et député sortant de la circonscription de Chambly, Jean-François Roberge, a réuni certains collègues candidats hier afin d’expliquer l’annonce que son chef, François Legault avait fait plus tôt dans la journée. Un gouvernement de la CAQ investira 800 millions $ sur quatre ans pour le maintien des aînés à domicile.

Le député sortant Jean-François Roberge qui fait campagne pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) en vue des élections du 1er octobre prochain nous a détaillé comment se traduiraient concrètement, pour les électeurs de son comté, les engagements de la CAQ si un deuxième mandat lui était confié.

Le député sortant Jean-François Roberge qui fait campagne pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) en vue des élections du 1er octobre prochain nous a détaillé comment se traduiraient concrètement, pour les électeurs de son comté, les engagements de la CAQ si un deuxième mandat lui était confié.

C’est le jeudi 6 septembre au restaurant Fourquet Fourchette qu’a eu lieu le débat des candidats aux élections provinciales du 1er octobre prochain pour la circonscription de Chambly. Organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bassin de Chambly (CCIBC), les représentants de la Coalition Avenir Québec (CAQ), du Parti Québécois (PQ), du Parti Libéral du Québec (PLQ) ainsi que de Québec Solidaire (QS) ont expliqué à tour de rôle en quoi leur programme électoral répondrait aux préoccupations des membres du CCIBC. Les quatre questions soumises aux candidats concernaient le développement économique, la congestion routière, le soutien à l’achat local et enfin la pénurie de main-d’œuvre à laquelle ils font face.

Page 7 sur 114