averses

4°C

Chambly, Qc

averses
Humidité: 92%
Vent: NE à 25.75 km/h

Manchettes locales

Le protocole d’amitié avec la Ville de Fréhel en France a été signé le 22 septembre 1990. Pour souligner ce 28e anniversaire, la Ville de Chambly hisse tous les ans le drapeau de Fréhel au parc de la Mairie.

mercredi, 19 septembre 2018 08:59

La CAQ veut le REM à Chambly

C’est à la ferme Guyon que le député sortant de Chambly et candidat pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) Jean-François Roberge a fait l’annonce hier matin qu’un gouvernement de la CAQ débuterait dès maintenant l’étude du projet de terminus du REM à la jonction des autoroutes 10 et 35.  Il était accompagné pour l’occasion du candidat pour le comté de St-Jean, Louis Lemieux. Ce projet serait intégré au plan actuel du REM et réalisé en partenariat avec la Caisse de dépôt et placement du Québec.  « Il s’agit ici d’un enjeu de mobilité qui touche trois comtés : St-Jean, Chambly et Iberville.  Le projet actuel est le plus grand depuis le métro de Montréal, mais il manque de vision. Il doit être bonifié. Il faut gérer le présent et prévoir l’avenir » a déclaré monsieur Roberge.

Les citoyens pourront entre autres découvrir un catalogue plus moderne et une panoplie de ressources numériques très attendues, telles que l’accès à plus de 14 000 livres numériques en français et en anglais, ainsi que des cours de bureautique et de langues en ligne. La bibliothèque deviendra aussi une porte d’entrée vers le monde, donnant accès à plus de 5000 revues et journaux internationaux. Les abonnés pourront également emprunter des cartes musées, permettant l’entrée gratuite à six musées de la Montérégie.

Le tribunal administratif du travail a rejeté, le 21 août dernier, la plainte du pompier Patrice Gauthier, de la Ville de Richelieu, selon laquelle il aurait été congédié en raison de ses activités syndicales.

Dans sa décision, le juge Gérard Notebaert considère que la Ville de Richelieu a démontré une autre cause juste et suffisante de congédiement. C’est que M. Gauthier, dans l’intervalle entre sa suspension pour conduite inacceptable créant un climat de travail néfaste et son congédiement, pour un lien de confiance rompu avec la Ville, a participé à des discussions avec ses collègues pour l’accréditation d’un syndicat des pompiers.

Le tribunal administratif du travail a rejeté, le 21 août dernier, la plainte du pompier Patrice Gauthier, de la Ville de Richelieu, selon laquelle il aurait été congédié en raison de ses activités syndicales.

Dans sa décision, le juge Gérard Notebaert considère que la Ville de Richelieu a démontré une autre cause juste et suffisante de congédiement. C’est que M. Gauthier, dans l’intervalle entre sa suspension pour conduite inacceptable créant un climat de travail néfaste et son congédiement, pour un lien de confiance rompu avec la Ville, a participé à des discussions avec ses collègues pour l’accréditation d’un syndicat des pompiers.

vendredi, 14 septembre 2018 08:27

Deux collisions presque au même moment

Alors que les policiers de la Régie intermunicipale Richelieu-St-Laurent intervenaient sur le lieu d’une collision entre une voiture et une piétonne à Chambly, ils étaient de nouveau appelés pour la même raison à Richelieu. C’est ce qui s’est produit le 12 septembre dernier entre 17 h 10 et 17 h 25.

Page 4 sur 582