Généralement nuageux

-11°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 92%
Vent: SSE à 6.44 km/h
mercredi, 24 octobre 2018 07:23

Le ministre des Transports demande un prolongement du REM jusqu’à Chambly

François Bonnardel, ministre des Transports du Québéec. François Bonnardel, ministre des Transports du Québéec.

Un prolongement de 22 km du Réseau électrique de transport (REM) jusqu’à Chambly a été demandé, mardi, par le nouveau ministre des Transports, François Bonnardel, aux dirigeants de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).  C’est un mandat particulier qu’il donne au développeur afin qu’il puisse évaluer ce prolongement. M. Bonnardel veut connaître les coûts et le calendrier d’un tel projet.

Le collègue du député caquiste de Chambly et ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, suit ainsi le programme de la Coalition Avenir Québec (CAQ) qui prévoit accroître le transport collectif de la région. « Nous voulons prolonger le Réseau électrique métropolitain (REM) jusqu’à Chambly et ajouter une voie de plus sur la 112 et la 30. » avait répété M. Roberge durant la dernière campagne électorale. Suite à son élection, le 1er octobre dernier, il s’était même avancé : « La venue du REM à Chambly se concrétisera avec vraisemblablement le début de la construction dans un premier mandat ». Son souhait se réalisera-t-il ?

En 2016, les maires de Villes de Chambly, Denis Lavoie et Saint-Jean-sur-Richelieu, Michel Fecteau, avaient posé un premier geste afin de convaincre les autorités que le projet de réseau électrique métropolitain de transport (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) se rende jusqu’à Chambly à l’angle des autoroutes 10 et 35. Ils avaient alors déposé conjointement un mémoire au Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE).