Généralement nuageux

-11°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 92%
Vent: SSE à 6.44 km/h
  • vendredi, 16 novembre 2018 09:13 | Publié dans la rubrique Manchettes locales

    Un vibrant hommage aux femmes d’affaires de la région de Chambly

    Un vibrant hommage aux femmes d’affaires de la région de Chambly

     

    Le nouveau projet #EntrepreneurEs qui a été lancé le 15 novembre, à la microbrasserie Délire et Délice de Chambly, vise à mettre en valeur la présence des femmes dans le milieu des affaires. Cette initiative de Gilles Sigouin, de l’entreprise LumaStudios, est le fruit d’une association avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Bassin de Chambly (CCIBC) et l’organisme venant en aide aux femmes, Ainsi soit-elle centre de femmes.  

    En savoir plus...

Le chef intérimaire du parti municipal Démocratie Chambly, Christian Huppé,  s’est dit surpris, hier, d’avoir lu un commentaire qu’il considère diffamatoire sur la page Facebook d’Action Chambly suite à un article paru dans le chamblymatin.com intitulé :  Christian Picard s'en prend au député Roberge et au maire de Chambly.

Le chef intérimaire du parti municipal Démocratie Chambly, Christian Huppé,  s’est dit surpris, hier, d’avoir lu un commentaire qu’il considère diffamatoire sur la page Facebook d’Action Chambly suite à un article paru dans le chamblymatin.com intitulé :  Christian Picard s'en prend au député Roberge et au maire de Chambly.

Dans le cadre des Journées de la culture, la Ville de Chambly et Parcs Canada invitent les citoyens à célébrer les arts et la culture, le dimanche 30 septembre, de 13 h à 17 h, au lieu historique national du Fort-Chambly. Sous la thématique des mots, l’événement propose une foule d’activités gratuites pour tous les citoyens amoureux de culture.

Le tribunal administratif du travail a rejeté, le 21 août dernier, la plainte du pompier Patrice Gauthier, de la Ville de Richelieu, selon laquelle il aurait été congédié en raison de ses activités syndicales.

Dans sa décision, le juge Gérard Notebaert considère que la Ville de Richelieu a démontré une autre cause juste et suffisante de congédiement. C’est que M. Gauthier, dans l’intervalle entre sa suspension pour conduite inacceptable créant un climat de travail néfaste et son congédiement, pour un lien de confiance rompu avec la Ville, a participé à des discussions avec ses collègues pour l’accréditation d’un syndicat des pompiers.